La chronique d’un mauvais e-mailing

Partie 2

L’e-mailing n’est pas si difficile à mettre en place lorsque s’est fait correctement. Il y a quelques jours, nous vous avons présenté quatre personnes qui ont commis des erreurs avec leurs campagnes marketing. Le propriétaire de la librairie avec une mauvaise ligne d’objet, le distributeur de matériel fitness qui envoie des mails en masse, le concepteur maladroit et le rédacteur d’e-mail confus.

Maintenant, voici les trois derniers exemples de chronique sur la façon de ne pas faire d’e-mailing.

1. Rencontrez Oliver Oblivious, le commerçant qui oublie les utilisateurs de smartphones.



Oliver est dans le secteur de l’immobilier, et son entreprise a mis en place de nombreux projets. Il est vrai qu’à la fin d’une conférence, Oliver s’est rendu compte qu’il avait une liste de participants qui s’intéressaient à son entreprise. En effet, il voulait convertir un maximum de prospects en clients. Pour ce faire, il a souhaité les recontacter très rapidement pour susciter de nouveau leur attention. Il a donc prévu d’envoyer une série d’e-mails nourris d’informations pertinentes qui allaient intéresser ses prospects.

Ainsi, après avoir sélectionné un modèle agréable mais insensé, Oliver a conçu ses campagnes et les a envoyé. Malheureusement, il n’a jamais vérifié ses emails sur un smartphone.

En effet, il ne sait pas combien il est important d’utiliser un modèle dynamique et réactif. C’est pourquoi, lorsque ses destinataires ont reçu les emails, ils pouvaient à peine lire le contenu sur leurs téléphones. Les emails d’Oliver et ses offres immobilières sont donc passés inaperçus.

Astuce rapide : Les temps ont changé ! L’ère du bureau est terminée … Les emails peuvent être lus facilement sur n’importe quel appareil portable, y compris les smartphones, les tablettes ou encore les ordinateurs portables. Il est vrai qu’il y a de bonnes chances que votre destinataire lise ses messages sur l’un de ces support. Alors assurez-vous que les modèles que vous utilisez pour vos campagnes sont responsivesCela vous assurera que vos emails soient parfaitement lisibles lorsqu’ils sont ouverts sur les différents support. En effet, vous verrez que le taux d’ouverture et le taux de clic seront plus élevé que d’habitude.


2. Rencontrez Annie Annuel , la personne sans identité

Annie travaille dans une entreprise de technologie qui utilise l’e-mailing pour toucher ses clients. Ses campagnes renseignent ses abonnés sur les mises à jour des affaires, les nouvelles versions, la croissance du marché et plus encore. Elle utilise également des campagnes e-mailing pour recueillir des témoignages sur son entreprise. Elle doit être en contact constant avec tous les clients. Cependant, Annie modifie l’adresse électronique qu’elle utilise pour ses campagnes.

Astuce rapide : Il est vrai que lorsque vous établissez des relations avec votre public, votre identité joue un rôle majeur. Pour gagner la confiance de vos abonnés, il est important de briser votre anonymat et de leur faire savoir qui vous êtes dans vos emails. L’adresse de l’expéditeur et l’adresse de réponse doivent être valides et cohérentes pour que vos destinataires vous contactent. Si vous continuez de modifier votre adresse email, il est difficile pour vos destinataires d’associer votre message à votre marque. De plus, votre signature constitue une partie cruciale de vos campagnes et ne devrait jamais manquer. 

3. Rencontrez Scott Sluggish, l’auditeur avec un mauvais sens du temps

Scott gère une entreprise d’audit et les clients le rencontrent presque tous les jours. Après leurs réunions, il surveille ses clients et interagit avec eux par le biais de campagnes e-mailing. Depuis qu’il a débuté en tant que petite entreprise, il faisait également la promotion de son entreprise par email, dans l’espoir d’obtenir davantage de clients.

Cependant, Scott ne suit aucun plan ou stratégie en particulier. Il envoie donc des emails au fur et à mesure qu’il doit transmettre des informations. En raison de ses horaires trépidant, il a tendance à oublier de maintenir le lien avec certains de ses clients de longue date. En effet, il se concentrant uniquement sur ses nouveaux clients. Parfois, il envoie des e-mailing après de longues périodes de silence, ce qui lui fait perdre beaucoup de clients potentiels. Cela s’est produit pendant un certain temps, c’est pourquoi, les affaires de Scott ont connu un déclin. Désormais, il commence à réaliser que ses efforts de marketing vont dans la mauvaise direction.

Astuce rapide : Il est vrai que la cohérence est un must quand il s’agit d’envoyer des campagnes d’emails et de maintenir le lien avec vos abonnés. Il est donc nécessaire de garder votre auditoire engagé avec des messages réguliers et pertinents. En effet, lorsque vos messages sont irréguliers, votre marque ne captive pas votre public sur du long terme. C’est pourquoi, il est nécessaire et bénéfique pour vous de justifier votre cohérence par des campagnes d’e-mailing programmées.

Maintenant que vous avez rencontré ces sept personnes, apprenez de leurs erreurs.
J’espère que vous avez désormais une idée claire de la façon dont il faut effectuer les campagnes d’e-mailing. Ainsi que les pratiques qu’il ne faut surtout pas effectuer afin de réussir l’envoi de vos campagnes.